Retour sur la session 2018 “Approche pastorale du dialogue entre Juifs et Chrétiens”

Dans le cadre du Centre Chrétien d’Etudes Juives (CCDEJ), une session de 4 jours, du lundi 29 janvier au jeudi 1er février 2018, a eu lieu au Collège des Bernardins, proposant une approche pastorale du dialogue entre Juifs et Chrétiens : MIEUX CONNAÎTRE L’IDENTITÉ DE CEUX QUE L’ON RENCONTRE AUJOURD’HUI. Cette session très riche est organisée tous les ans par Danielle Guerrier : déléguée diocésaine pour les relations avec le judaïsme du diocèse de St-Denis, membre du Conseil national de la Conférence des Evêques de France pour les relations avec le judaïsme, enseignante aux Bernardins ; et Elisabeth Martin : anciennement déléguée diocésaine pour les relations avec le judaïsme du diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes, membre du Comité directeur de l’AJCF.

Il s’agissait de rencontrer concrètement les juifs et le judaïsme vivant aujourd’hui, tel qu’il se comprend lui-même ; rencontrer des acteurs chrétiens du dialogue et réfléchir aux enjeux pastoraux et théologiques sur le terrain. Ces journées comprennent des enseignements, des témoignages, des rencontres et des visites, assurés par des intervenants juifs et des intervenants chrétiens.

Cette session s’adresse à toute personne intéressée par une meilleure connaissance concrète du monde juif actuel, toute personne engagée ou susceptible de s’engager dans les relations entre juifs et chrétiens.

Programme de la session :

Module I : Connaissance des différentes communautés juives. Michel Gurfinkiel : journaliste, écrivain, président de l’Institut Jean-Jacques Rousseau, président de la Commission chargée du dialogue interreligieux du Consistoire, a présenté les différentes communautés et leurs particularités. Chaque courant juif vit à sa façon les 613 mitzvot dérivés du Pentateuque. Une synthèse passionnante sur la façon dont vivent aujourd’hui les familles juives. Le Rabbin Moché Lewin (Raincy dans le 93) : conseiller du Grand Rabbin de France, vice-président de la Conférence des rabbins européens, vice-président de l’AJCF, enseignant aux Bernardins, a abordé une étude de la communauté juive de France (son histoire, sa spécificité, sa place dans le judaïsme mondial). Franklin Rausky : directeur de l’Institut Elie Wiesel, directeur du département judaïsme au Collège des Bernardins, a fait une brillante intervention sur la Pensée Juive, héritière de l’école d’Orsay.

Module II : Les mouvements de jeunesse juifs et la question du rapport à Israël. Ruth Ouazana : présidente honoraire du Limoud France, secrétaire internationale des Scouts Juifs, a présenté les différents mouvements de jeunesse et leur rôle dans l’histoire d’Israël.

Module III : Les acteurs du dialogue en France. A travers l’étude de quelques grands textes du dialogue entre Juifs et Chrétiens, ce module animé par Danielle Guerrier, Pauline Dawance (directrice du service national de la catéchèse, et Bruno Charmet (directeur de l’AJCF), Elisabeth Martin, et Frère Louis-Marie Coudray (directeur du S.N.R.J) donne une vision très complète des enjeux du dialogue Juifs-Chrétiens aujourd’hui : quels progrès ? quels défis ? comment se construit-il à travers les missions d’Eglise et les Associations ?

Module IV : Sensibilisation à la place de la Shoah dans la rencontre avec les Juifs aujourd’hui. Danielle Guerrier donne les repères fondamentaux de l’histoire de la Shoah. Pierre-Jérome Biscarat : historien, présente la Shoah par balles à travers son travail dans l’Association Yahad-in-Unum. Une conférence forte sur l’histoire de la Shoah par balles et l’actualité de la recherche sur les génocides.

Ces modules ont été complétés par des visites : rencontre avec un des deux rabbins de la Synagogue de Neuilly et responsable du Talmud Torah qui a expliqué les caractéristiques de la vie synagogale ; visite du Mémorial de la Shoah-Paris et rencontre avec Philippe Magnes, membre du SDRJ 93, et accompagnateur de voyages de mémoire organisé par le Mémorial et les Conseils Régionaux pour les jeunes lycéens.

Ces 4 journées ont été d’une grande richesse :

  • Pédagogie cohérente proposée à travers les différents sujets abordés ;
  • Approfondissement de la réflexion sur l’évolution du dialogue entre Juifs et Chrétiens ;
  • Grande qualité des intervenants juifs et chrétiens ;
  • Discussion et rencontres entre les participants et des intervenants extérieurs ;
  • Découverte du judaïsme à travers plusieurs visites.

Prochaine session en 2019 !