Les Juifs dans l’histoire

Sous la direction d’Antoine Germa, Benjamin Lellouch et Evelyne Patlagean
Champ Vallon – Octobre 2011. (Les Classiques)
978 2 87673 555 2
Analyse SIDIC : Le titre de l’ouvrage dit bien ce qu’il veut dire : il ne s’agit pas d’une histoire des Juifs, mais des « Juifs dans l’histoire », ce qui est différent. Le propos du livre, en effet, est ainsi défini dès l’introduction (p. 10-11) : “Jamais les Juifs ne sont envisagés, dans l’enseignement de l’histoire, comme sujets et comme acteurs de celle-ci. Bien au contraire, on les voit happés par une histoire à laquelle ils sont étrangers (…). Ce livre entend assumer l’idée que leur devenir est l’une des facettes du devenir des sociétés dont ils font partie, et qu’en retour le devenir de ces sociétés façonne celui des Juifs. ”Par ailleurs, chez les nombreux universitaires ayant participé à cet ouvrage avec toute leur compétence, on peut noter une façon nouvelle de dire l’histoire juive. Ils se rangent aux côtés de ceux des Juifs pour lesquels “ le sentiment d’appartenance au peuple juif peut très bien n’être adossé sur aucun contenu religieux ou national, mais seulement sur la mémoire collective, en particulier celle de la Shoah. ”
On aurait pu craindre qu’un récit écrit par près de vingt-cinq auteurs différents soit trop morcelé. Ils ont su éviter cet écueil et faire de ce livre un ouvrage qui a le souci de prendre en compte les nombreuses facettes de l’histoire juive tout en sachant montrer la continuité du parcours des “Juifs dans l’histoire ”
Plus d’informations sur la page de l’éditeur