Les Pharisiens: Dans les Evangiles et dans l’Histoire

« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! » La phrase terrible que l’évangile de Matthieu met dans la bouche de Jésus a pour deux millénaires déterminé l’image des pharisiens comme faux dévots, alimentant ainsi la polémique anti-judaïque. Depuis seulement quelques décennies, l’exégèse chrétienne et le recours aux sources historiques anciennes, de Flavius Josèphe à la littérature rabbinique, ont permis de rendre justice à ce courant du judaïsme antique. La grande historienne de la période, Mireille Hadas-Lebel, fait le point sur ce que l’on sait et sur ce qui reste encore dans l’ombre.
Par quelles croyances et pratiques les pharisiens se distinguaient-ils des autres courants juifs ? Quelle était leur influence auprès des masses ? Les vifs débats que Jésus mène avec eux relèvent-ils d’une critique externe ou au contraire d’une controverse interne au mouvement pharisien – autrement dit, pourrait-on aller jusqu’à dire que Jésus lui-même était un pharisien ?

Mireille Hadas-Lebel, longtemps professeur d’hébreu à l’INALCO et docteur d’État en histoire ancienne, est actuellement professeur d’histoire des religions à la Sorbonne. Spécialiste du judaïsme de l’Antiquité tardive, elle a publié des ouvrages sur Flavius Josèphe et Philon d’Alexandrie, ainsi qu’une Histoire de la langue hébraïque des origines à l’époque de la Michna qui fait référence (Peeters). Elle est l’auteur, dans la collection « Présences du judaïsme poche » de L’Hébreu, trois mille ans d’histoire et de Massada ainsi que de Hillel, un sage au temps de Jésus, dans la collection « Spiritualités vivantes ».

  • Éditeur : Albin Michel (3 février 2021)
  • Langue : Français
  • Broché : 208 pages
  • ISBN-10 : 2226458271
  • ISBN-13 : 978-2226458278