Le jour où j’ai appris que j’étais juif

Derec Jean-François
Denoël, 2007
9782207259412

Alliant drôlerie et gravité, Le jour où j’ai appris que j’étais juif est un récit alerte et inattendu sur la découverte tardive des origines.
Comédien, humoriste, écrivain, chroniqueur de radio et de télévision, Jean-François Derec signe ici son troisième livre.

L’auteur a repris son autobiographie et l’a mise en scène. Il la joue actuellement au théâtre Montparnasse et jusqu’à la fin du mois de juin 2019.

Echappée du ghetto de Varsovie. Vivre sous double identité

Kubar, Zofia S.
Editions Le bord de l’eau, 2018
9782356875426

Zofia Rubinsztejn (épouse Kubar, 1915-1991), jeune universitaire réussit à échapper de manière inespérée à la colonne de captifs que l’on emmenait à leur mort lors de la Grande Déportation des Juifs du Ghetto de Varsovie en 1942. Elle parvint ensuite à s’évader du ghetto et à se réfugier dans le “secteur ‘aryen’” de Varsovie.

Cette jeune femme raconte comment, pendant deux ans, elle a vécu en risquant sa vie à chaque instant. Et à chaque instant quelqu’un l’a aidée … ou bien le hasard, la chance, ont fait qu’elle a survécu.

Plus d’infos sur le site des éditions Le Bord de l’eau

Réflexions sur la question antisémite

Delphine Horvilleur
Grasset, 2019
9782246815525
Sartre avait montré dans Réflexions sur la question juive comment le juif est défini en creux par le regard de l’antisémite. Delphine Horvilleur choisit ici de retourner la focale en explorant l’antisémitisme tel qu’il est perçu par les textes sacrés, la tradition rabbinique et les légendes juives. Continuer la lecture de « Réflexions sur la question antisémite »

Repenser l’altérité

Jérôme Beau et sous la direction de Franklin Rausky et de Thierry Vernet
Parole et Silence, 2018. (Ecole cathédrale)
9782889184538

« Repenser l’altérité », est le titre du colloque qui s’est tenu au Collège des Bernardins et qui marquait, outre la collaboration entre le Collège des Bernardins et l’Institut universitaire d’études juives Élie Wiesel, la conclusion de deux années de dialogues, de discussions et d’approfondissement théologique sur cette question de l’altérité. Ce travail a une valeur exemplaire de ce que nous pouvons faire ensemble et de ce qu’il importe que nous puissions réaliser, c’est-à-dire, penser théologiquement notre monde, le penser à partir de nos religions et de nos racines.
Sophie Binggeli, Bernard Forthomme, Henri-Jérôme GAGEY, Rivon Krygier, Rafic Nahra, Sophie Nordmann, Anne-Marie-Pelletier, Franklin Rausky, Liliane Vana, Thierry Vernet

Continuer la lecture de « Repenser l’altérité »

La conscience juive de l’église. Jules Isaac et le concile Vatican II

Norman C Tobias ; Robert O. Paxton (preface) ; John E. Jackson (trad)
SALVATOR, 2018
9782706717222

Au cours du concile Vatican II, la déclaration Nostra Aetate a radicalement changé le regard que l’Église catholique portait sur les religions non chrétiennes et sur le judaïsme en particulier, en refusant de manière explicite l’antisémitisme. L’historien français juif Jules Isaac (1877-1963) ne fut pas pour rien dans cette évolution décisive. Continuer la lecture de « La conscience juive de l’église. Jules Isaac et le concile Vatican II »

Histoire du SIDIC Service Information-Documentation Juifs et Chrétiens

Dominique de la Maisonneuve,
Thérèse Hebbelinck

Parole et Silence, 2018. (Références)
9782889184255

“Ramener le coeur des pères vers leur fils et le coeur des fils vers leurs pères”  

Au lendemain du Concile Vatican II le cardinal Béa, artisan majeur de la Déclaration Nostra aetate, demanda à la Congrégation des Sœurs de Notre-Dame de Sion de s’atteler à la mise en oeuvre de son paragraphe 4 concernant le peuple juif. Cette ouverture des chrétiens au peuple que Dieu s’est choisi – et que pourtant l’Eglise, depuis vingt siècles, avait malmené – ne pouvait se faire durablement que par la formation.

Le propos de ce livre est de retracer l’histoire de ce service d’Eglise, d’en développer les actions sans craindre d’en avouer les faux-pas.

L’Église catholique et les juifs. Du mépris à l’estime

Thérèse Hebbelinck
 Domuni press, 2018.  (Histoire)
978-2-36648-072-6
Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication en 2 tomes de la thèse de l’historienne belge Thérèse Hebbelinck.
Plus de cinq ans après sa défense (soutenance pour les Français) un point final est désormais apporté à sa recherche grâce à cette édition.
Docteur en histoire, spécialiste des relations juifs chrétiens, l’auteure a enseigné l’histoire du christianisme à l’Université catholique de Louvain. Elle a déjà signé un ouvrage consacré à l’affaire du Carmel d’Auschwitz (Presses UCL, 2012).
A écouter, l’émission Talmudiques du 1er avril 2018 : Thérèse Hebbelinck en était l’invitée

Dessins assassins ou la corrosion antisémite en Europe (1886-1945)

Stéphane Grimaldi. Guillaume Doizy
Fayard / Mémorial de Caen, 2018. (Histoire) 9782213705859

Catalogue de l’exposition que Le Mémorial de Caen a consacré à la propagande antisémite -propagande de la haine et de la stigmatisation, propagande assassine. Conçue à partir d’affiches, de cartes postales, de journaux, de livres et d’albums pour enfants appartenant au collectionneur bruxellois Arthur Langerman, cette exposition couvre la période qui va de la fin du XIXe siècle à 1945.

A noter : L’exposition est prolongée jusqu’au 25 mars 2018. Présentation de l’exposition sur le site du Mémorial de Caen

Sur le site la FMS, présentation vidéo par le collectionneur Arthur Langerman

Le conflit Israélo-palestinien. 20 questions pour vous faire votre opinion

Alain Dieckhoff
Armand Colin – Avril 2017. (Idées claires). 9782200617677
Quatrième de couverture : Juin 1967, une victoire empoisonnée pour Israël  ? Que faire avec le Hamas  ? Les États-Unis, un acteur partial  ? La solution des deux États est-elle encore possible  ?
Le conflit israélo-palestinien soulève beaucoup de débats, de passions et de fantasmes. Il doit cette place singulière à son exceptionnelle durée, à la terre chargée de symboles religieux où il se déroule et aux protagonistes qui s’affrontent.
Chacun peut avoir une opinion sur ce conflit, encore faut-il qu’elle repose sur une approche raisonnée de ses origines, de ses logiques et de ses dynamiques.
Pour ne plus se contenter des idées reçues, l’auteur répond ici à vingt questions essentielles.
Alain Dieckhoff, spécialiste reconnu d’Israël et du conflit israélo-arabe, est directeur de recherche au CNRS (CERI, Sciences Po) et professeur à l’IEP de Paris.