Pourim : Jeudi 1er mars 2018

 

Triangles au pavot (recette de Pourim)

La fête de Pourim (les sorts), le 14 Adar, est la célébration du miracle qui a sauvé le peuple juif en Perse, vers l’an 480 avant l’ère courante. L’histoire de Pourim est racontée dans le livre d’Esther.

Pourim commémore la libération des juifs de Perse au temps d’Assuérus, telle qu’elle est rapportée dans le livre d’Esther. Pour rappeler cet épisode de salut du peuple juif, le rouleau d’Esther est lu deux fois par an, publiquement et dans son intégralité, lors de la fête de PourimContinuer la lecture de « Pourim : Jeudi 1er mars 2018 »

Approfondir les Fêtes Juives d’Automne avec cette conférence

Simhat Torah, littéralement « Joie de la Torah », a été célébrée le 13 octobre : 23 Tichri. C’est une fête pleine de joie, joie de la lecture de la Torah, qui marque la fin du cycle annuel des lectures hebdomadaires de la Torah. Avons-nous fait cette expérience, nous chrétiens, de la joie de l’écoute de la Parole de Dieu ? Continuer la lecture de « Approfondir les Fêtes Juives d’Automne avec cette conférence »

Simhat Tora : joie de la Tora

Sens de Simhat Tora (en hébreu שמחת תורה “joie de la Tora“) :
Pendant les 7 jours de la fête de Soukkot, Israël se réjouit par les mitsvot de la fête : soukkah, loulab, ethrog, myrte, saule, effusion de l’eau dont on asperge l’autel avec le saule.
Et au 8e jour, rien d’autre que la Tora pour s’en réjouir ! Continuer la lecture de « Simhat Tora : joie de la Tora »

Fêtes de Tishri et Roch Hachana 5778 : Début 20 septembre 2017.

Source : http://livingwithmitzvos.com/rosh-hashana-questions/Pour nos amis Juifs, la nouvelle année commence mercredi 20 septembre au soir avec les fêtes “austères” suivies de la fête de Soukhot

Continuer la lecture de « Fêtes de Tishri et Roch Hachana 5778 : Début 20 septembre 2017. »

Tou Bishevat : Samedi 11 février 2017


Tou Bishevat
est une fête mineure, célébrée le 15 Shevat, date fixée par Hillel au tournant de l’ère chrétienne pour le calcul de la dîme sur les fruits. Ce n’est donc pas une fête d’origine biblique. La date s’inscrit dans le cycle de la nature chaque année recommencé puisqu’elle correspond (à quinze jours près selon Shammaï » au moment où l’essentiel de la pluie annuelle est tombée en Eretz Israël et où la sève monte à nouveau dans les arbres pour les préparer à reverdir. Bien qu’aucune liturgie particulière ne marque cette journée, aucune prière pénitentielle n’est dite ce jour-là et le jeûne est interdit.  Continuer la lecture de « Tou Bishevat : Samedi 11 février 2017 »

Les Fêtes juives – le livre pour mieux comprendre

Fêtes juives (Les)

Anne-Catherine Avril
Dominique de La Maisonneuve Supplément – Cahiers Évangile
130 pages – janv. 1994

La plupart des fêtes juives commémorent des interventions de Dieu dans l’histoire de son peuple. Des millions de juifs, aujourd’hui, les célèbrent de par le monde, dont certains sont nos voisins, nos collègues de travail, nos amis. Elles ont été célébrées par Jésus et ses disciples, qui ont pratiqué leurs rites et prié leurs bénédictions. Voilà au moins deux motifs qui nous pressent d’entrer dans le rituel et les textes de ces fêtes …

L’année Juive, le calendrier Juif.

Pourquoi Rosh Ha-Shana (le Nouvel An juif) ne tombe-t-il jamais à la même date tous les ans ?
Pourquoi le calendrier juif n’a-t-il pas les mêmes mois que le calendrier usuel ?
Qu’est-ce qu’une année embolismique ?
Quelques explications et des liens pour comprendre :
Lire la suite de ce très bon article sur le site de l’AJCF.