‘Hanouka 5780 : du 22 décembre au soir au 29 décembre 2019

MAHJ. Hanoukkiyyah, Alsace-Lorraine, 19e-20e siècles

‘Hanouka est une fête juive hivernale qui dure huit jours. C’est la « Fête des Lumières ». Au cœur de la fête se trouve l’allumage de la ménorah de ‘Hanouka (appelée parfois aussi ‘hanoukia du nom de la fête). La ménorah contient neuf flammes, dont l’une est le shamash (le « préposé »), utilisé pour allumer les huit autres lumières qui, elles, constituent la mitsva. La première nuit, nous allumons une seule flamme. La seconde, une flamme supplémentaire. À la huitième nuit de ‘Hanouka, les huit flammes sont allumées. Des bénédictions particulières sont récitées, souvent avec une mélodie traditionnelle, avant d’allumer la ménorah, et des chants traditionnels sont entonnés par la suite.  Continuer la lecture de « ‘Hanouka 5780 : du 22 décembre au soir au 29 décembre 2019 »

Retour sur la session 2018 “Approche pastorale du dialogue entre Juifs et Chrétiens”

Dans le cadre du Centre Chrétien d’Etudes Juives (CCDEJ), une session de 4 jours, du lundi 29 janvier au jeudi 1er février 2018, a eu lieu au Collège des Bernardins, proposant une approche pastorale du dialogue entre Juifs et Chrétiens : MIEUX CONNAÎTRE L’IDENTITÉ DE CEUX QUE L’ON RENCONTRE AUJOURD’HUI. Cette session très riche est organisée tous les ans par Danielle Guerrier : déléguée diocésaine pour les relations avec le judaïsme du diocèse de St-Denis, membre du Conseil national de la Conférence des Evêques de France pour les relations avec le judaïsme, enseignante aux Bernardins ; et Elisabeth Martin : anciennement déléguée diocésaine pour les relations avec le judaïsme du diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes, membre du Comité directeur de l’AJCF. Continuer la lecture de « Retour sur la session 2018 “Approche pastorale du dialogue entre Juifs et Chrétiens” »

Pourim : Jeudi 1er mars 2018

 

Triangles au pavot (recette de Pourim)

La fête de Pourim (les sorts), le 14 Adar, est la célébration du miracle qui a sauvé le peuple juif en Perse, vers l’an 480 avant l’ère courante. L’histoire de Pourim est racontée dans le livre d’Esther.

Pourim commémore la libération des juifs de Perse au temps d’Assuérus, telle qu’elle est rapportée dans le livre d’Esther. Pour rappeler cet épisode de salut du peuple juif, le rouleau d’Esther est lu deux fois par an, publiquement et dans son intégralité, lors de la fête de PourimContinuer la lecture de « Pourim : Jeudi 1er mars 2018 »

La lettre du dimanche : Christ Roi

À la fin de l’année liturgique qui symbolise la fin de la vie, Dieu est présenté sous son double visage : un visage de miséricorde – le berger – et un visage de justice : comme législateur Il va demander des comptes. Tandis que la miséricorde est développée dans le texte de l’Ancien Testament, c’est l’évangile qui précise l’objet du jugement. Continuer la lecture de « La lettre du dimanche : Christ Roi »

La lettre du dimanche : 33e dim ordinaire

Heureux le serviteur fidèle : Dieu lui confie sa maison. Contrairement à une idée encore trop répandue : la femme est mise à l’honneur dans les Écritures Saintes. Les textes de ce dimanche nous en sont un exemple qui se répète dans l’Ancien comme dans le Nouveau Testament.  Continuer la lecture de « La lettre du dimanche : 33e dim ordinaire »

A noter : Jeudi “Théologie” consacré à J.M. Lustiger

Un jeudi “Théologie” le 11 janvier 2018 à 12h45 aux Bernardins consacré à Jean Marie Lustiger : pasteur et théologien, par le Père Jean Baptiste Arnaud.

Pour s’inscrire c’est ici.

Né à Lyon en 1977, Jean-Baptiste Arnaud est prêtre du diocèse de Paris depuis juin 2007. Continuer la lecture de « A noter : Jeudi “Théologie” consacré à J.M. Lustiger »

Approfondir les Fêtes Juives d’Automne avec cette conférence

Simhat Torah, littéralement « Joie de la Torah », a été célébrée le 13 octobre : 23 Tichri. C’est une fête pleine de joie, joie de la lecture de la Torah, qui marque la fin du cycle annuel des lectures hebdomadaires de la Torah. Avons-nous fait cette expérience, nous chrétiens, de la joie de l’écoute de la Parole de Dieu ? Continuer la lecture de « Approfondir les Fêtes Juives d’Automne avec cette conférence »

La lettre du dimanche : 29e dim ordinaire

Je suis le Seigneur… Rendez à César ce qui est à César! La fin de l’année liturgique approchant, l’Église rappelle, en ces derniers dimanches, l’essentiel du comportement de l’homme. De la terre (humus), il dépend d’un pouvoir civil ; créature de Dieu, il est Son serviteur, soumis à Sa parole. Continuer la lecture de « La lettre du dimanche : 29e dim ordinaire »

J.M. Lustiger, entre crises et recompositions catholiques de 1954 à 2007 : les 12, 13 et 14 octobre !

Coordonné par Denis Pelletier et Benoît Pellistrandi.

Ordonné prêtre en 1954, Jean-Marie Lustiger déploie son ministère dans une conjoncture marquée par de profondes mutations. Aumônier d’étudiants (1954-1969), il prend la mesure des attentes de la jeunesse et des transformations en cours. Curé de la paroisse Sainte-Jeanne de Chantal à Paris (1969- 1979), il s’attèle à la mise en oeuvre du concile Vatican II. Nommé par Jean-Paul II évêque d’Orléans (1979-1981), puis archevêque de Paris (1981-2005) et cardinal (1983), il conduit son diocèse avec le souci d’une évangélisation et d’un rapport à la société renouvelés. Ces étapes de son ministère constituent autant de champs d’évaluation de son rayonnement.

Archives inédites à l’appui, le colloque vise à articuler le regard des historiens avec les intuitions spirituelles et les choix pastoraux et missionnaires de Jean-Marie Lustiger. Continuer la lecture de « J.M. Lustiger, entre crises et recompositions catholiques de 1954 à 2007 : les 12, 13 et 14 octobre ! »